L’Association des Amis de la Tour du Valat organise régulièrement des séminaires grand public appelés « Séminaires des Amis ».

Ils sont ouverts à tous, l’accès étant libre et sans inscription.

Ces séminaires ont lieu soit dans la salle de conférence Jean-Paul Taris de la Tour du Valat, soit dans une salle de la ville d’Arles (comme par exemple l’auditorium de la Maison de la Vie Associative).

 

Si vous souhaitez intervenir dans un de nos séminaires, n’hésitez pas à nous contacter amis@tourduvalat.org

Pour les prochains séminaires, rendez-vous sur notre page évènements.

 Séminaires passés

2017

  • Elie Gaget et Philippe Lambret – Jeudi 26 janvier 2017-« Un hivernage aux îles Kerguelen, une aventure au sein d’un sanctuaire de biodiversité »
  • Jacques Blondel – Mardi 21 février 2017 –« De la protection de la nature à la « nouvelle conservation », l’évolution des relations entre humain-non-humains »
  • Sylviane Johnson – Lundi 29 mai 2017 -«  De Ushuaïa 54° Sud en péninsule Antarctique à 64° Sud : retour sur un merveilleux voyage en Antarctique du 10 au 25 février 2014« 
  • Thomas Galewski – Mardi 7 Novembre 2017-« L’avifaune de Camargue : deux siècles de changements »

2016

  • Pierre Defos du Rau (ONCFS), Olivier Pineau et Marc Thibault (Tour du Valat) – Lundi 11 janvier 2016-« Aperçu de l’avifaune de la Wallacea & exploration ornithologique de l’île d’Obi »
  • Pierre-Yves Le Dû – Lundi 22 février 2016- « Picci Toubab : l’oiseau des blancs« 
  • Frank Cézilly – Lundi 18 avril 2016« L’histoire naturelle du comportement paternel »
  • Alain Dervieux – Lundi 6 juin 2016« Le paysage en Camargue : des paysages multiples et leurs évolutions »
  • Isée Douay et Bernard Poujol – Mardi 27 septembre 2016-« Agroécologie : agir ensemble, faire autrement »
  • Laetitia Buisson – Lundi 24 octobre 2016 –« Où se cache le mystérieux desman des Pyrénées,  petit mammifère semi-aquatique menacé ? Aperçu de sa répartition et des facteurs qui l’influencent »

2015

  • Tadeusz Michalski – lundi 5 octobre 2015- « De la magie des paysages du Lac Baïkal aux perturbations causées par l’orpaillage dans la région de Kolyma« .